You might also like

Loading...

2 Comments

  1. question: comment combattre les influences parfois néfaste de l’extérieure que subisse ou qui interfère dans l’éducation que nous voulons donner à nos enfants?
    J’aimerai que tu nous aide à réfléchir sur cette question.
    Merci encore pour ce blog.

    1. Merci Naomi d’avoir mis du temps sur ce blog et d’avoir pris le temps d’écrire votre question. Une question qui me concerne, personnellement, parce que j’ai trois enfants. Comme parent, c’est un défi d’amener le coeur de notre enfant à nous écouter plus que ses amis. Chaque enfant a une personnalité différente. Je ne peux généraliser. Mais je crois que l’une des meilleures pédagogies avec les enfants, c’est de faire des liens entre les conseils et les faits.
      J’écoute les nouvelles et je lis parfois les journaux. Lorsque je trouve un sujet d’actualité qui ulite mes propos, c’est-à-dire un conseil que j’ai donné à mes enfants, je m’en sers pour marteler le message. Parce que les enfants pensent que les parents étant d’une autre génération, ne les comprennent pas.
      Une fois dans les nouvelles, il s’agit de la mort d’un jeune garçon au volant d’une auto de ses parents. Il avait beaucoup bu. Dans l’auto, il y avait aussi ses amis. Les amis sont sortis vivants, malgré des blessures. Je m’en suis servi pour sensibiliser mon fils, qui venait juste d’avoir un permis de conduire. Je lui ai répéter de faire attention, lorsqu’il conduit avec ses amis.

      Les amis vont te défier de faire de la vitesse pour démontrer que tu maîtrise le volant.

      Je dis à mon fils:

      Tu n’as qu’une seule vie. Si tu la perds, tes amis vont continuer de vivre et réaliser leurs rêves.

      Quand je suis avec lui sur la route, je lui fais voir toutes les connéries que font les jeunes au volant. Donc il voit les faits sous ses yeux. Jusqu’ici, ça va bien. Mais je continue mon travail. Aussi, nous devons répéter à nos enfants que nous sommes leurs parents. Nous sommes les premières personnes qui se préoccupent de leur devenir. Nous les aimons plus que quiconque. Raison pour laquelle nous travaillons pour répondre à leurs besoins et nous les conseillons pour les mettre dans le droit chemin de leur bonheur.
      Je vous encourage à faire une pédagogie que je j’appelle : conseils + les faits. De cette façon ils entendent et ils voient les conséquences.
      J’espère que ce petit conseil vous servira.
      Merci encore et partagez le lien de ce site web à vos amis pour aider d’autres personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *