3 PRÉCIEUX CONSEILS AUX NOUVEAUX PARENTS

D’abord, mes félicitations pour ce nouveau-né. Si ce sont des jumeaux, félicitations pour ces nouveaux-nés. J’espère que votre joie est grande en ce moment. Je suis passé par là; j’ai trois enfants.

Je me rappelle ma première expérience. C’était un miracle qui m’avait coupé le souffle. Pour la première fois, un enfant était venu au monde et j’en étais le père. L’émotion était grande. Ma femme pleurait de joie. Elle caressait l’enfant, sans penser à moi, qui voulais aussi prendre le bébé dans mes bras. Mais je la comprenais. Après 9 mois de dures épreuves, voir finalement l’enfant sous ses yeux… la bouche n’avait plus les mots à dire. Les yeux avaient pris la relève en versant les larmes. Des larmes qui résumaient les 9 mois d’attente. Des larmes qui exprimaient la joie de voir cet être qui était, jusque là, une image dans la tête de sa mère.

Une fois que le bébé était dans mes bras, je començais à réaliser que ma vie venait de changer. En devenant père, je devenais responsable de la vie d’un innocent. Désormais, je devais m’occuper de lui. Non seulement le prendre dans mes bras, mais penser à son devenir.

J’aimerai partager avec vous, ces trois précieux conseils que j’ai tiré de mon expérience de parent:

1. Prenez conscience de vos responsabilité

Cet enfant est venu au monde suite à une décision de vous deux. Sa vie dépendra d’abord de vous deux. Vous avez la responsabilité de lui donner un cadre où il va bien vivre. Vous avez la responsabilité de l’accompagner jusqu’à sa vie de majeure. Ce n’est pas juste une poupée, c’est une personne, c’est une vie humaine. Il doit vivre dignement comme tout être humain.

2. Travaillez ensemble pour lui permettre de vivre et de grandir dans son environnement naturel.

Par environnement naturel j’entends: vivre entre son père et sa mère. Faites de votre possible pour que le divorce ne le prive pas de ses parents. Ce n’est pas parce que de nos jours les gens divorcent si facilement que vous avez à faire la même chose. La vie conjugale a des hauts et des bas, peu importe avec qui vous allez vivre. Si vous avez la ferme volonté de vivre ensemble, vous serez toujours vainqueurs.

Combien de fois j’ai vu dans ma vie, un couple se séparer quelques temps après la naissance de leur premier enfant. Pourtant, ils étaient toujours collés ensemble, avant l’arrivée de l’enfant.

Vous savez, si vous divorcez aujourd’hui, vous pouvez vous trouver un autre homme ou une autre femme. L’enfant, lui, ne naîtra plus jamais dans un autre couple. Pendant que vous allez être dans la joie de vivre avec un autre partenaire, lui, il va grandir dans la douleur de ne pas être avec ses parents sous un même toît. C’est irremplaçable.

Je vous supplie de ne jamais permettre que quelque chose prive cet enfant de vivre au milieu de ses parents. Je connais la douleur de vivre avec un seul parent. Mes parents se sont divorcés alors que j’étais trop jeune. J’ai grandi auprès de mon père. Toute ma vie, je me questionnais. Je voulais savoir pourquoi ma mère n’était pas là. Croyez-moi, j’en ai souffert. Ne faites pas subir cela à votre enfant.

3. Épaulez-vous

Lorsque l’enfant était dans le ventre de sa mère, le père ne pouvait pas faire grand chose. Maintenant, il peut s’impliquer plus. Monsieur, après l’allaitement, vous pouvez prendre l’enfant et faire le reste. Ainsi, vous laisserez la mère se reposer.

Madame, ne prenez pas avantage de cette situation pour exiger n’importe quoi. Les deux parents doivent travailler ensemble pour accomplir tout ce que ça prend, afin de donner une vie meilleure à ce nouveau-né.

Voilà, c’est le peu que j’avais à vous donner comme conseils, selon mon expérience. Si cela vous a été utile, partagez pour aider d’autres. Surtout, parlez de ce site à tous ceux qui aiment le mariage comme vous et moi.

Félicitations encore.

You might also like

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *